Test iFOBT disponible dans le CBW

Nouvelle technique de quantification du sang occulte dans les selles : Test iFOBT disponible dans le CBW

La présence de sang occulte dans les selles (FOB) indique l’excès de saignement du côlon, plusieurs troubles peuvent provoquer des saignements dans le tractus gastro-intestinal : les adénomes, les polypes, la colite, le cancer colorectal (CCR).

Le test iFOB offre une capacité de détection de quantités si faibles d’hémoglobine et une précision telles qu’elles autorisent leur utilisation comme tests diagnostiques, alors que ce n’était absolument pas le cas pour les tests hémocult et les tests immunologiques qualitatifs.

Le test immunologique de recherche de sang occulte dans les selles repose sur la détection de la présence d’hémoglobine humaine dans les selles grâce à l’utilisation d’anticorps spécifiques de la partie globine de l’hémoglobine humaine.

Comparé au test Hemocult le test iFOBT présente l’avantage :

  • D’être spécifique de l’hémoglobine humaine;
  • D’être spécifique des saignements colorectaux car la globine est rapidement digérée dans l’estomac et l’intestin grêle;
  • De ne nécessiter qu’un ou deux prélèvements à réaliser sur une ou deux selles;
  • Une technique de prélèvement plus fiable qui limite le contact avec la selle;
  • Une ergonomie du test mieux étudiée, ce qui est susceptible d’impacter l’acceptabilité du test par la population;
  • De permettre une lecture automatisée quantitative (détermination de la concentration en hémoglobine), reproductible;
  • D’ajuster le seuil de positivité de la technique;
  • La lecture automatisée des tests garantit une meilleure fiabilité et une reproductibilité des procédures de révélation des tests, ainsi que la possibilité d’analyser un grand volume de tests immunologiques/jour du fait de la capacité de lecture importante des automates;

La procédure de dépistage, combinant un test immunologique de recherche de sang dans les selles et une coloscopie en cas de test positif, permet de détecter 2 à 2,5 fois plus de cancers et 3 à 4 fois plus d’adénomes avancés que la procédure combinant un test au gaïac à une coloscopie en cas de test positif.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Besoin d'aide?